Quels axes programmatiques pour le Pavillon de Bourgogne?

 

Les 3 axes du lieu

Si la programmation du lieu se fait progressivement, au fil de l’expérimentation et des propositions, 3 axes guident la nature des activités et peuvent faire acte de priorisation sur certaines propositions. Il s’agit d’axes émanant directement du contexte et de la mise en évidence de manques et besoin pour le quartier et sa rénovation.

LA RÉGIE DE QUARTIER

ATELIER POPULAIRE D'URBANISME

La régie de quartier propose des services permettant d’animer un lieu d’activités et de rencontres locales et spontanées. Elle met en place des services fondamentaux du quotidien (pistes: café / épicerie solidaire / cantine / laverie / recyclerie….) pour en faire un lieu incontournable du quotidien, utilisé par un spectre élargi d’habitants.

 

La première dimension de la régie de quartier développée est l’espace cantine/cuisine. Parce qu'un lieu de quartier, c'est avant tout un espace de convivialité, et que par les fêtes de quartier passées, nombreux sont les hommes et femmes qui aiment cuisiner dans l'espace public, surtout pour le quartier. Organiser de grands repas partagés, mais aussi permettre une vie au quotidien, cantine et cuisine dépannage pour le quartier c'est le minimum à mettre en place pour donner vie au lieu. Un espace où l'on peut toujours passer prendre un café, sur le pouce, en attendant la sortie d'école, ou avant de commencer la journée. L’association Voisins est le premier porteur de cette cuisine de quartier.

LA MANUFACTURE: ATELIERS & ARTISANAT

Les ateliers de fabrication sont ouverts sur le quartier, mutualisés et occupés par de jeunes artisans. Les résidents des ateliers ouvrent leurs activités à des publics non avertis: habitants, groupes en insertion ou en formation. Basé sur l’échange de service, le temps dédié au quartier et l’implication dans la vie du lieu est la condition d’accueil des résidents. Ils travaillent sur des projets personnels, des projets de quartier, mais également sur la  conception de biens ou services en auto-réalisation accompagnée, particulièrement intégré à la mise en œuvre du programme de rénovation urbaine (pistes: auto-réparation logements / auto-réparation vélo / mobiliers et menuiseries bois (fenêtres / portes) / impressions textiles et papier (rideau / papier peint / vêtement) / serrurerie... ).

Maison en chantier

La Maison en chantier du quartier Sud de l'Ile-Saint-Denis

Si les formes et les gestions ne se modèlent pas au cours de la vie, la vie se fige. Elle laisse place au sentiment d’exclusion. Les quartiers de logements sociaux doivent faire face aux évolutions subtiles et profondes de notre société: la diversification des modes de vie et la diversification des modèles de production. Pour y faire face, les bailleurs et les collectivités s’associent pour bénéficier d’aides. Mais les délais d’exécution souvent incompressibles, rendent l’appropriation, l’adaptation des modèles et l’insertion à l’emploi difficile.

 

Localement deux défis semblent être à relever dans la rénovation urbaine des quartiers: celui de la mixité fonctionnelle et celui de la participation des habitants. Dans le travail initié par l’association ICI! depuis 2015, les volontés de participer à l’avenir du quartier se traduisent par l’action: sur des exemples précis, dans des projets de préfiguration, dans la construction. En parallèle, des forces vives se manifestent de plus en plus au sein du quartier (jeunes, parents d’élèves, enseignants, associations culturels…) mais ne s’incarnent pas dans un projet commun et ne bénéficient pas d’un lieu au sein du quartier. Cette réalité est appuyée par l’absence d’un lieu de rencontre, de services de proximités et d’économie locale.

C’est au vu de ce constat qu’émerge le projet de la maison en chantier, s’installant au pavillon de bourgogne, aux pieds des immeubles, au coeur du quartier

Dans le quartier Sud de L'Ile-Saint-Denis, le besoin d'un lieu où rassembler les énergies et envies du quartier et des habitants existe depuis longtemps. Mais depuis l’entrée du quartier dans le Programme de  Rénovation Urbaine, en 2013, ce besoin devient d’autant plus urgent. A la demande d'habitants et du conseil citoyen, l'association d’architectes ICI!, oeuvrant dans le quartier pour la co-construction depuis 2014, réalise un dossier de proposition d'occupation d'un lieu : la maison en chantier. Co-porté par les habitants, il est accepté par la ville en Mars 2017, qui met alors à disposition un de ses terrains inoccupés. Une convention provisoire pour la mise en chantier du lieu est signée entre la ville et l'association ICI !. Elle donnera lieu à une convention de fonctionnement basée sur un droit d'occupation de 5 ans.

 

Pour plus d'informations, vous trouverez ICI le dossier réalisé sur les propositions d'occupation pour la Maison en chantier (à l'époque"cabane à projets"), et LA le dossier concernant la Maison de Bourgogne et la maison en chantier.

ICI la lettre de soutien et d'affirmation du lancement du projet par M. le Maire de L'Ile-Saint-Denis, Mohammed Gnabaly.

// Depuis Mars 2017 // CHANTIER-ATELIER & CHANTIER OUVERT //
 

Pourquoi une maison “en chantier” ? Il ne s’agit pas là d’une maison de quartier ou d’un centre social comme les autres. Les règles s’écrivent à plusieurs mains, habitantes comme institutionnelles. Si les institutions veillent sur le lieu, et participent au financement de sa réhabilitation, ce sont les habitants et associations locales qui font battre le coeur du lieu. Ce terme “en chantier”, reprend alors la notion d’auto-construction, de chantier permanent: tant en terme de bricolage que de gestion par les habitants.

 

Il est primordial que cet espace soit un lieu du quotidien (comme peut l’être l’école ou l’épicerie), accessible et visible, co-porté par différents acteurs (institutionnels, associations, professionnels, habitants...) de son animation à sa gestion.

 

1. S’appuyer sur les ressources locales

• espace existant

• matériaux locaux

• savoir-faire habitants

 

2. Pouvoir mettre en oeuvre  

• espace accueillant les propositions et rassemblements  

• lieu de travail d’animateurs-techniciens

• installation de machines et d’outils de production

 

3. Pour favoriser:

• la découverte et la formation de la construction à l’urbain

• l’insertion et l’emploi  

• les services de proximités

 

La démarche exposée privilégie l’auto-construction et le réemploi de matériaux. Ce choix se fait dans l’optique de mettre à profit le temps du chantier en valorisant les savoirs-faire locaux et en donnant toute sa place à l’éducation populaire dans les gestes manuels. L’intervention se veut donc écologique par le choix de la filière réemploi, et sociale par l’aménagement d’un chantier permettant la rencontre de professionnels du bâtiment et d’un public non-initié.

Afin de respecter cette démarche, le chantier est donc ponctué d’ouvertures progressives du bâtiment. La permanence des membres d’ICI !, déjà implantés dans le quartier, permet de mettre à profit les énergies locales (inclusion des savoirs-faire locaux, chantiers ouverts) et d’intégrer dès la phase chantier les futurs usagers de l’atelier d’urbanisme, de la maison de quartier et de la manufacture.

La réalisation de la paroi, plus complexe, est le second atelier proposé uniquement à ceux qui souhaitent en savoir plus. La paroi mobile en madriers issus du chantier naval constitue un mur qui peut se rabattre pour laisser l'espace libre.

Dans le prolongement des valeurs du lieu, les activités du Pavillon de Bourgogne se mettent en place selon un processus de “programmation active”: une expérimentation des usages face à une demande ou à une proposition, qui permet grâce à la mise à disposition d’un espace et d’un temps, d’être confirmée ou infirmée, et de trouver sa place dans le quartier. L’occupation est progressive et permissive: un endroit ouvert aux propositions et aux constructions individuelles grâce à la coordination d’une coopérative. Cette volonté permet l’accueil d’usages naissants (jeux de cartes, peinture, garde d’enfants, aide aux devoirs…), de pratiques sociales et de mixités homme femme qui peinent à trouver leur place dans l’espace public (relaxation et soin du corps, maquillage, cuisine, salon de thé…), d’activités parfois étriqués dans les logements (étude, télétravail, bricolage, réparation…), dont la coordination est garantie par les porteurs. Les espaces de la maison sont rénovés et adaptés au fil du temps et des occupations, par et pour les usagers avec l’accompagnement de l’association ICI!, architectes de quartier. Au travers de cette expérience construite, il s’agit également de redéfinir les règles d’une co-habition douce, où l’on ne divise pas l’objet commun en petits territoires mais où les différents partis débattent pour mutualiser leurs besoins et leurs énergies.

 

L’occupation progressive des lieux est couplée d’une analyse des rapports de forces, des dysfonctionnements, des potentiels surgissant au fur et à mesure pour réajuster peu à peu le dessin architectural du lieu. En proposant le minimum prêt à être habiter, sorte de squelette, le pavillon reste ouvert à la proposition et à l’investissement dans le projet collectif. Cette programmation a pour effet d’impacter la programmation urbaine du quartier: espaces publics, locaux commerciaux et d’activités...

La maison du projet est  animée par l’équipe projet de la rénovation urbaine et implantée à Saint-Ouen. L’atelier populaire d’urbanisme est son annexe. Il constitue un point de diffusion et de réflexion local autour de la transformation du quartier Sud. S’y réunissent tous les acteurs locaux de la rénovation du quartier, de la maîtrise d’ouvrage aux habitants et passant par la maîtrise d’œuvre. Il met également à disposition, au delà des documents génériques de la rénovation urbaine, des outils de projets du quartier: maquettes, plan commentés, diagnostics d’usages, fiches acteurs…

Un espace d'exposition, un lieu où l'on fait des choses avec ses mains, un endroit où rigoler et rencontrer ses voisins, des artisans, des architectes, des compagnons bâtisseurs, apprendre à faire un faux-plafond, s'initier au ré-emploi, manger bien, et même préparer un repas pour soi et surtout pour les autres, participer à une aide au devoir, en apprendre sur son quartier, laisser des idées pour le futur, faire germer des projets, danser, dessiner, faire des barbecue, jardiner, couper du bois, poncer, fabriquer des meubles, apprendre la sérigraphie, ...

MAIS LE PAVILLON C'EST AUSSI...

À vos

ressources!

Suivez nos

actualités

Portez votre

initiative!

© Association ICI! - 2016/2017

VOUS ÊTES ICI!